Comment choisir sa spécialité en L3 ?


Je ne vous apprends rien lorsque je vous dis qu’étudier la psychologie ne veut rien dire! On étudie de la psychopathologie, de la psychologie sociale ou encore de la psychologie du travail… Pour choisir sa spécialité, et ne pas se tromper, voici quelques questions à se poser !

1. Où avez-vous les meilleurs résultats ? 

C’est une question pragmatique mais utile, vous ne devez pas vous orienter dans une spécialité où lors de vos années licence vous n’obtenez même pas la moyenne.

2. Quels sont les débouchés que je peux obtenir ? 

Beaucoup d’étudiants commencent à délaisser la psychologie clinique ou psychopathologie pour la psychologie du travail. Effectivement, il y a plus de demandes et d’offres d’emplois dans ce secteur. Si la psychologie du travail vous intéresse, n’hésitez pas, c’est un domaine en plein développement.

3. Suis-je capable de supporter l’univers psychiatrique ? 

Si vous pensez opter pour la psychologie clinique et donc travailler le plus souvent en milieu psychiatrique, demandez-vous si vous le supporterez. Certains étudiants en psycho ont « certaines failles » qui peuvent se révéler ou exploser lors de stages en psychiatrie. Travailler avec la souffrance psychique n’est pas facile, n’y fait pour tout le monde…

4. Finalement, qu’est-ce qui m’intéresse vraiment? 

Ne suivez pas vos amis dans telle ou telle spécialité pour ne pas vous retrouver seul… Optez pour une filière qui vous plait vraiment à vous, ce pour quoi vous avez commencé des études de psycho.

5. Et si je me trompe ? 

J’ai envie de vous dire que ce n’est pas très grave! Sur votre diplôme ou lors de votre embauche, on vous demandera rarement votre spécialité (sauf pour les psychologues cliniciens qui doivent avoir fait un parcours psychopathologique).  Je connais, par exemple, des psychologues qui ont fait de la psychologie du développement (ado, enfant, bébé) et qui finalement ne travaillent qu’avec des adultes… Pas de panique si vous vous trompez en cours de route !

Si lors de votre M1, vous vous rendez compte que votre spécialité ne vous plait vraiment pas, ou qu’elle est trop compliquée, je vous conseille de ne pas valider votre M1 et d’arrêter votre année. Vous recommencerez alors à la rentrée prochaine une autre spécialité !  Sinon, si vous validez votre année à 10 ou plus, vous serez coincé et ne pourrez plus recommencer un autre M1 (ceci est valable dans la majorité des facs à partir de l’année prochaine!). Renseignez-vous bien auprès de votre Université !

Clémence

Advertisements

29 réflexions au sujet de « Comment choisir sa spécialité en L3 ? »

  1. Salut,
    Je trouve ton blog très intéressant et très instructif. J’ai cependant quelques questions :
    – Peux tu nous dire quelles options tu as choisie en L3 et nous parler de ta spécialité de master ?
    – Peux tu publier ton mémoire, ou une partie, ou même nous en parler ?

    • Bonjour Dimitri,

      Merci pour les compliments!

      Pour répondre à tes questions, j’ai choisi l’option  »clinique » pour un master  »clinique ». Parcours assez typique.
      Pour le mémoire, je ne peux pas le publier car il me faudrait l’autorisation d’un trop grand nombre de personnes !

      A bientot !

  2. Bonjour,

    Juste une petit rectification tu peux avoir sur ta fiche de poste psychologue clinicien et être issue à la base d’une filière de développement. Il ne faut pas être aussi restrictif, chaque spécialité à sa façon de voir les problématique mais il ne faut pas cloisonner les spécialités la preuve dans la filière développement il y a la psychopathologie développement et la filière à Rouen a eu le titre cette année d’experts dans ce domaine. Sinon bonne initiative mais je trouve que c’est peut-être un peu trop restrictif en effet, je n’ai pas procédé de la sorte et je suis psychologue à ce jour. Et un conseil attention à ne pas te bloquer sur la clinique c’est PAS BIEN 🙂

    • Bonjour Audrey,

      Merci pour ta remarque !

      Pour te répondre, comme tu as pu le remarquer j’essaie de faire des articles courts pour plus de lisibilité, et donc, je ne peux y mettre TOUS les détails que j’aimerai … Il est donc possible qu’il y ait eu des oublis 🙂 Les commentaires servent à pallier tout ça !!

      Après, la clinique c’est davantage mon dada … Je n’y peux rien ! Mais ce n’est pas pour autant que je critiquerai les autres filières !

      Mais je ne comprends pas le sens de ta phrase  » je n’ai pas procédé de la sorte et je suis psychologue à ce jour  » ?

      Merci encore pour ton commentaire !

  3. Bonjour!

    Il me semble que tu peux même dire que les Masters « complémentaires » (faire un 2ème M1 alors que tu en a déjà validé un) sont maintenant interdits dans toutes les universités. Rouen s’est « mis à jour » tardivement mais depuis 2007 ils ne sont plus autorisés (crois moi, j’en ai été victime!).

    Par contre, j’ai appris qu’il était tout à fait possible de postuler pour une option de M2 différente de celle de ton M1. Biensur la continuité est conseillée, mais par exemple, tu peux candidater en M2 psycho clinique en ayant fait un M1 développement… le tout sera que ton choix soit motivé et que tu pallies toi-même à tes éventuels manques conceptuels.
    Voilà! Pour les gens (comme moi) qui peuvent changer d’avis un peu tard!!

    Bravo pour ton site sinon 😉 Très clair et intéressant pour les nouveau arrivants à la FAC!

    • Bonjour Aurélie !!

      Merci beaucoup pour ces compléments d’informations !

      Ca m’intéresserait beaucoup d’échanger avec toi sur l’insertion des psys débutants? Commençant mon M2 en septembre, je voudrai prendre tous les bons conseils pour réussir mon insertion pro !

      A bientôt !

      PS: Je te laisse mon mail: master2psycho@yahoo.fr

  4. Bonjour,
    Je passe en l3 a la rentré et nous avons eu une réunion en fin de l2 sur les options, cependant les deux profs de patho et clinique qui devaient nous expliquer ces options n’étaient pas là.
    C’est pourquoi, pourrais tu me donner des informations sur ces deux options, en quoi elles consistent et qu’est ce qu’ont va voir principalement si on les choisis?

    Merci beaucoup pour toutes ces infos, continue, il est super ton blog.

    • Bonjour Adele,

      Malheureusement, je ne peux répondre clairement à ta question… Les options patho/clinique dépendent beaucoup des facs, des enseignants …

      En général, dans ces disciplines, tu étudies la sémiologie des troubles, les psychothérapies, l’évaluation clinique et les théories psychanalytiques.

      Essaies de contacter des étudiants qui ont déjà suivis ces options…

      Bon courage !

    • Bonjour Adele, si tu veux plus d’infos pour cette option il faudrait dans un premier temps que tu dise dans quelle fac tu es …
      Si tu fais ta rentrée à Bordeaux II, je pourrais te parler de l’option psycho patho dans laquelle j’étais cette année.

      • Bonjour Charlotte, le master de psychopatho à Bordeaux II m’intéresse est-ce que tu pourrais m’en parler? Ou est-ce une option en L3? Merci d’avance!

  5. Est-ce que les options sont importantes pour un passage en master 1ère année psychologie clinique? C’est à dire si je ne passe que les modules avec choix orientation en psychologique du travail en licence 3, est ce que l’obtention de la licence sera notée psychologie avec orientaion psychologie du travail d’où une impossibilité de s’orienter vers le master en psychologie clinique.
    Je pose cette question car je travaille dans le secteur de l’orientation et du recrutement depuis de nombreuses années et les options en psychologie du travail me permettraient d’obtenir plus facilement la licence 3 (je rentre en L3 cette années et le choix des options se font en septembre 12) et poursuivre vers le master clinique.

    • Bonjour Odidess,

      Concrètement, je pense qu’il est plus difficile de valider son M1 que sa L3, soyons honnête !

      Donc si tu ne veux pas prendre de retard, et que tu choisis ton M1 clinique, je te conseille de te spécialiser dès la L3 en clinique.

      Evidemment, ce n’est que mon avis ! Tu es libre de faire comme bon te semble 😉

      Bon courage,

      A bientôt !

  6. Bonjour les filles!

    Je suis assez perplexe lorsque je vous entends parler d’option en L3… car dans ma fac il n’y en a pas!!!

    Ou est-ce que lorsque vous parler d’option (ou de spécialisation dès la L3 en clinique ou psychopatho, par exemple) est-ce que celà concerne le choix d’un stage clinique ou autre, ou le choix d’un TE clinique ou autre? S’il vous plaît éclairez-moi !^^

  7. Ok! Merci pour toutes tes réponses!
    Je me répète mais tu as vraiment créer un super blog! J’aurai aimé le connaître dès ma L1, ça m’aurait aidé!

  8. Bonjour, je passe en L2 (donc j’ai encore le temps…), mais je voudrais qu’on me confirme ceci: on m’a dit que lorsqu’on validait la M1 mais qu’aucune école ne nous accepte en M2, il est impossible de repiquer le M1 ? Ce serait donc quatre années perdues « pour rien » (dans le sens où aucun débouchés de s’ouvrent avec un niveau M1). Car ça ne me rassure pas beaucoup d’envisager cela..

    Tu dis que lorsqu’on choisit clinique on est le plus souvent confrontés au milieu psychiatrique, mais quand je me documente sur le métier de psychologue clinicien, au contraire, je lis qu’il est le plus souvent confronté à des personnes qui ont des problèmes qui n’impliquent pas forcément de troubles psychiques ou maladies mentales. Je lis que le psychologue clinicien est présent pour accompagner des personnes dans des événements (par exemple) qui les affectent sans pour autant qu’il y ait de maladies mentales (deuil, divorce, perte d’emploi…), pourrai-tu m’éclairer sur ta phrase afin que j’en sache plus sur cette spécialité ?

    J’ai une autre question, tu dis que pour la psychologie clinique il faut avoir davantage un parcours psychopathologique, pourrais-tu être plus précise ?

    Je te remercie d’avance, et ton site est très instructif 🙂

    • Bonjour Jane,

      Malheureusement, oui, quand on a validé son M1, il est quasi impossible d’en refaire un autre. Si tu as une très bonne moyenne, tu peux retenter de postuler l’année d’après, mais si tu as 10 de moyenne environ, c’est foutu … C’est pour ca que l’année de M1 il faut tout donner!

      Pour le psy clinicien, il peut travailler  »partout », mais il n’y a que lui qui peut travailler normalement dans les hôpitaux. Evidemment, parfois ce n’est pas le cas, tout dépend si c’est le secteur public/privé, des qualités du psys etc… Tu verras vite que dans le métier de psy, tout n’est pas défini et que tout est souvent relatif…

      Pour la psy clinique, j’ai souvent entendu dire qu’il fallait avoir une base de psychopathologie (ce mot n’a parfois pas la même signification selon les facs), mais pour moi, il veut dire de connaitre les pathologies et leurs diagnostics.

      Bon courage pour tes études

  9. Merci pour tes réponses. J’ai vu que pour les masters, à chaque fois la spécialité est « psychologie clinique et psychopathologie », on ne doit pas faire de choix entre les deux, ils sont indissociables ? Car même si je n’ai fais que ma 1ère année, on a quand même différencier la clinique de la psychopatho et je ne comprend pas bien pourquoi elles sont liées dans la spécialité.

    Si tu pouvais m’éclairer, car je suis un peu perdue par rapport au master et même si je n’y suis pas encore, comme tu l’as dis il vaut mieux s’y préparer et connaître où l’on va. Merci d’avance.

    • Bonjour Jane, les termes de  »clinique » et de  »psychopatho » ont une signification différente selon les facs, parfois l’un est associé à la psychanalyse et parfois c’est l’autre. Si les deux sont regroupés dans un même master, c’est surement que tu verras un peu des deux … Désolée de ne pouvoir d’aider davantage.

  10. Bonjour 🙂

    Ton site est vraiment très intéressant !!
    Je rentre en Licence 3 et je voudrais avoir plus de renseignements sur l’année que je vais commencer car cela me stress un peu.. Il doit surement y avoir des examens pour obtenir cette fameuse licence en fin d’année.. Pourrais-tu m’en parler un peu plus? Y a t’il des oraux? Des « mini » mémoires?

    Merci beaucoup

    Laetitia

    • Bonjour,

      Malheureusement, tout dépend des facs, n’étant pas dans la même, je te conseille de plutôt demander à des étudiants de ta fac. Mais normalement en L3 il n’y a pas d’examen qui vont prédéterminer ton passage en M1, donc NO STRESS 😉

  11. Ping : Venez lire la liste de tous les articles du site ! « Etudes de psychologie

  12. bonjour:merci pour ce site

    pourriez vous me dire si le master clinique et le masters travail sont des master pro ou recherche
    et si ils sont pro citez moi les masters recherche disponible
    et quelles sont les condition d’accès au doctorat dans vos facs
    je suis un étudiant étrange qui désir poursuivre ses études en France
    et merci pour tous

  13. toutes ces spécialités, tous ces termes compliqués… comment trouver SA spécialité quand on ne comprend pas tout ce qu’elle englobe?

  14. Bonjour,
    je suis en L3 Psychologie à Lyon 2 et honnêtement, je suis complètement perdue quant au choix de mon M1. J’hésite entre le M1 Psychopatho de l’adulte et le M1 Neuropsychologie/Psychologie cognitive. Bien entendu, je m’oriente vers un master pro.
    En fait ce qui me fait hésiter, c’est mes notes. Je me suis ramassée royalement en neuropsychologie le semestre dernier et j’ai pas mal réussi la clinique. Le problème, c’est que les deux filières m’intéressent énormément. A la base, je suis venue en psychologie car je voulais pratiquer la neuropsychologie mais plus j’avance dans mon cursus, plus j’ai des doutes.
    Je sais que la neuropsychologie m’offrira plus de débouchés que la psychopatho mais j’aime beaucoup la psychopathologie, je me suis incrustée dans un TD et j’avoue que ça m’intéresse vraiment. Je voulais faire un M1 Neuropsychologie, et m’orienter vers un M2 Psychopatho si ça ne me plait pas, mais apparemment, ça n’est pas possible, et je n’ai pas envie de perdre un an alors que j’en ai déjà suffisamment perdu auparavant.
    Est-ce que tu as quelques conseils ? Merci

  15. bonjour
    j’ai pris le temps de lire les conseils et tout les commentaires. je suis étudiant Gabonais au Gabon. je suis en L2 psychologie et je suis passionné de la filière Pathos/clinique. ma question est de savoir s’il est possible d’étudier aussi le langage du non verbal?
    Dans quel Université Française fait on de la synergologie?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s