La procrastination ou l’art de tout remettre au lendemain !


  • Qu’est-ce que la procrastination ? 

C’est une habitude, celle de toujours reporter des tâches au lendemain. Dans le cadre de vos études, cette mauvaise habitude est handicapante, par exemple, elle vous retarde dans vos révisions. Egalement, tout remettre à plus tard est mauvais pour votre bien être, cela génère de l’anxiété, un sentiment de culpabilité et beaucoup de stress ! 

  • Pourquoi remettez-vous tout au lendemain ? 

La procrastination, ce n’est pas simplement de la  »flemme ». Les causes peuvent être multiple: stress ? ennui ? perfectionnisme? découragement? peur de ne pas y arriver ? sentiment d’échec ? Plus vous identifierez vite la cause de votre procrastination, mieux vous pourrez la combattre !

Personnellement, j’ai pu identifier que je procrastinai par ce que j’appelle  »un évitement de l’effort », je n’avais pas envie d’être frustrée à rester 2h assise à réviser. Malheureusement, parfois on n’a pas le choix … Je me trouvais sans cesse des excuses: « j’ai le temps »,  »il faut bien profiter un peu »,  »ce n’est pas le bon jour… » et j’en passe! Maintenant que j’ai repéré ce fonctionnement, j’essaie de le contrecarrer ! 

  • Comment sortir de la procrastination ?

– Vous remotiver. Si vous procrastinez, c’est peut être le fait d’un manque de motivation. Revoyez vos objectifs et buts à long terme. Oui je vais perdre une journée à travailler, mais cela m’évitera peut être de redoubler et de perdre une année ! 

– « Mes pensées ne sont pas des faits ». Par exemple, l’excuse du  »il faut bien profiter un peu, je réviserai plus tard », c’est une pensée qui se révèle erronée dans la réalité. Qu’est-ce qui m’empêche de travailler deux heures et ensuite de sortir et aller m’amuser ? Combattez vos mauvaises pensées ! 

– Si vraiment vous mettre à travailler est un crève coeur, commencez par vous poser de tous petits défis :  » je travaille 15 min », ainsi vous vous y mettrez rapidement et travaillerez surement plus de 15 min, sans effort ! 

– Se motiver entre amis ! Vous pouvez vous donner rendez-vous entre étudiants pour travailler, ainsi vous n’oserez pas reporter à la dernière minute votre rendez-vous et aurez plus de chances de travailler ! Egalement, fuyez votre maison où se trouvent téléphones, télévision, ordinateurs et j’en passe ! Privilégiez la bibliothèque ! 

– Enfin, si vous réussissez à combattre votre procrastination, faites-vous plaisir, vous l’avez mérité ! 

Si toi aussi tu procrastines, parle moi de ton expérience et ton combat ! 

Publicités

18 réflexions au sujet de « La procrastination ou l’art de tout remettre au lendemain ! »

  1. Ton site mérite d’être commenté! TU mérites d’être commenté. Si tu l’as créé c’est sans doute parce que toi aussi, tu es passée par ces moments de démotivation, de dépassements, d’évitements et j’en passe. Merci de partager ton expérience. Il arrive souvent dans les moments de démotivation, de se sentir seule. Et ce type de site, fais en plus par une de nos compatriotes, c’est juste énorme. Ça permet de prendre conscience que nous vivons tous plus ou moins la même chose. Voir des gens qui s’en sortent et qui ont ressenti tout ce qu’on ressent nous même, c’est plus qu’encourageant. Merci, merci, merci.

  2. Procrastination, un mot qui me convient tellement.
    Sans lui, ça ne serais pas en redoublement L1 à bientôt 22 ans, mais plutôt rentrée en M2.
    Je sais ce que je veux, mais ne me donne absolument aucun moyen pour y arriver.
    J’espère sincèrement pouvoir combattre ça, et je pense vraiment que ton site m’aidera beaucoup pour les moments à venir.
    Merci à toi pour ce que tu as fait, et bonne continuation pour ton avenir.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Morgan.
      As-tu réfléchi aux causes de ta procrastination? Ca pourrait être intéressant …En tout cas, rien n’est fixé, tu peux absolument combattre ce  »vilain défaut » !!!

      • J’ai essayer de faire de l’introspection, et les seules raisons que j’ai trouver pour ça sont :
        – soit c’est pas habitude, comme j’ai jamais eu besoin de bosser, du fait que j’ai des facilités pour la compréhension ou l’apprentissage (sauf que ce n’est vraiment pas assez pour la fac)
        – soit que j’ai peur, peur de devoir me mettre au travail, ce qui prouverait que je grandis, que je dois faire face aux choses de la vie

      • Morgan,

        Je vois que tu as de grandes qualités d’introspection! J’ai eu à peu près les mêmes « soucis », je pense que ça s’arrange avec le temps… Et oui, effectivement, les facilités que l’on a au lycée ne se retrouve plus à la fac ! Alors du courage !!! On s’y met !

  3. Ping : Venez lire la liste de tous les articles du site ! « Etudes de psychologie

  4. Coucou,
    Personnellement, j’ai peur de ne pas réussir!! Mais quand je m’y mets, au final, je suis heureuse de m’être débarrassée de ce travail et plutôt satisfaite de mon travail en général.
    Merci pour ces bons très conseils qui aident, j’en suis sûre, tous les étudiants !!

  5. Je suis en master 1 de psycho à Paris Descartes, j’ai donc réussi la sélection pour y entrer et ne suis pas confrontée à la sélection de fin de master 1. Sur ce point-là je suis plutôt sereine, mais à vrai dire j’ai perdu toute motivation, moi qui était plus motivée que jamais en licence. Là j’ai plus envie, j’en ai marre des études, j’arrive pas à réviser et repousse tout au lendemain. Paradoxalement ça me stresse parce que je ne veux pas rater mon année mais j’arrive pas à me motiver pour bosser. Je préfère ne rien faire et m’ennuyer que bosser. Je ne sais plus quoi faire pour me motiver et pouvoir bosser. Les exams approchent et je le sens mal.

    • Tu as peut être beaucoup donné les années précédentes et une fois la pression redescendue tu as un peu perdue la motivation. Cela arrive très souvent. Essaie de ne pas culpabiliser et de faire ton travail par étape sans te stresser. Je t’envoie du courage.

  6. Merci pour tes articles qui montre que personne n’est parfait et que pour réussir dans la vie pour n’importe quoi que ce soit il faut travailler. Et il est vrai que les mauvaises pensées nous parasites souvent et j’en suis la première victime. j’essaye donc de m’organiser, de relire mes cours régulièrement et d’équilibrer temps de travail et de plaisir. Je fais également du sport (footing/ natation) qui m’aide à contre balancer le travail qui est souvent seulement orienter au niveau du cerveau ^^. Courage à tous pour cette nouvelle années, ne jamais baisser les bras !!
    je vous fait partager une petite citation: « Des bonnes choses sont à venir sur la route. Il ne faut simplement pas arrêter de marcher »

  7. Super ! Je sens que j’aurai besoin de lire et relire régulièrement pendant mon année de Master. Faut dire qu’après une bonne année sabbatique rafraîchissante, j’ai pris pas mal de mauvaises habitudes.
    Allez, zouh la procrastination !
    Merci pour ce merveilleux blog.

  8. Merci énormément pour tes articles, c’est très rassurant et anxiolytique ! Personnellement, je procrastine car j’ai peur de l’échec et je suis perfectionniste. C’est très paradoxal car je préfère me mettre en échec mais savoir que je l’ai « mérité » plutôt que de travailler tout en risquant d’échouer quand-même. J’essaie de me battre contre cette manie de vouloir tout contrôler mais ce n’est pas évident x)
    Il y a aussi ce sentiment ambivalent d’avoir hâte d’être diplômée et de rentrer dans la vie active mais en même temps d’avoir peur de passer ce cap.
    En tout cas, tes articles m’aident beaucoup !! Merci !

    • C’est tout à fait normal !!! Au moins tu as bien conscience de tout ce qui se joue chez toi et de ton ambivalence (qui est normale!!). Pas de stress, essaye d’être sympa avec toi-même, tu le mérites !

  9. La procrastination! Hélas Morgan, est pour moi une maladie qui m’a empêché de réaliser et de me réaliser. A 55 ans je pense qu’il n’est pas trop tard. merci pour vos conseils. Ils m’aideront dans la préparation de mon master 2 recherches en littérature française. J’ai vraiment le stress et la peur de ne pas y arriver malgré mes potentialités intellectuelles et mes expériences d’enseignant de français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s