Témoignage: Maëva, dyslexique, ex-sportive de haut niveau et en Master 2 !


lettresAujourd’hui, je vous communique le témoignage de Maëva qui souffre de dyslexie. La dyslexie est un trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture, lié à une difficulté particulière à identifier les lettres, les syllabes ou les mots.  Elle entraîne souvent des difficultés orthographiques. Autant dire un sacré handicap quand on veut faire des études supérieures. Pourtant Maeva, par son courage et sa détermination a réussit son passage en M2 dans une université française. Je vous laisse lire son témoignage. 

« Bonjour, je me nomme Maëva (24 ans), je suis dyslexique et j’ai été pendant longtemps sportive de haut niveau en escrime. Pourtant, je viens d’être admisse au master 2 de neuropsychologie de l’université de Savoie. Je souhaite partage avec vous mon parcours avec l’idée de vous prouver que tout est possible quand rigueur et motivation sont les maîtres mots.

J’ai débuté une licence de psychologie à Aix-Marseille Université en 2008 après un baccalauréat ES (mention passable). Parallèlement, j’ai intégré le pôle d’entrainement des équipes de France à Aix-en-Provence. Mes journées étaient rythmées par 3 à 6 heures de cours ainsi que 5 heures d’entrainement. Ma priorité étant, à cette époque, l’escrime, je n’ai pas trop « forcé » sur le plan universitaire. Après avoir obtenue mon DEUG, j’ai choisi d’effectuer ma 3e année de licence en 2 ans pour me permettre de concilier une 3e année universitaire plus difficile et les déplacements à de nombreuses compétitions à l’étranger.

Suite à une blessure à l’épaule, mon rêve d’accéder au plus haut niveau international s’arrête brutalement. Je fais alors le choix de m’investir très sérieusement dans mes études de psychologie. Je finis par obtenir ma licence (mention passable) et postule donc au master 1 de l’université de Chambéry où je suis admisse.

Commence alors une année  intense. Malgré mes difficultés prononcées pour la lecture et l’apprentissage, les professeurs sur place m’ont fortement déconseillé d’effectuer mon master en 2 ans ; conseil que j’ai suivi malgré les immenses doutes quant à mes capacités à atteindre les conditions requises pour intégrer le master 2. Dans le but de compenser mes difficultés, j’ai alors mis en place un véritable plan de guerre en cherchant des méthodes pour apprendre à apprendre (principalement sur les sites consacrés aux étudiants de P1), en créant des calendriers très précis, des systèmes de prises de notes, des techniques pour réussir à lire des articles en anglais, etc. J’ai aussi beaucoup travaillé sur la rédaction lors des examens, qui est pour moi un exercice compliqué. Les professeurs de l’université m’ont aussi été d’une grande aide par leurs réponses systématiques à mes appels à l’aide ainsi que par leur patience.

La rigueur que j’ai acquis lors de mes années de compétition a réellement contribué à l’atteinte de mes objectifs. La motivation à réussir m’a permis de ne jamais baisser les bras. Pendant toute cette année de labeur, la neuropsychologie est devenue une passion a part entière, ce qui m’a permis de m’investir toujours plus. Les stages ont eu une importance particulière car ils ont été un exutoire dans le sens où mes difficultés n’étaient que très peu présente. » 

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Témoignage: Maëva, dyslexique, ex-sportive de haut niveau et en Master 2 ! »

  1. Je suis également une ancienne sportive de haut niveau au Creps d’aix en Provence en Taekwondo et ton témoignage me redonne du courage pour la suite.

  2. merci d’avoir témoigner Maëva .Je suis de même dyslexique .
    JE galère beaucoup pour trouver une bonne méthode.Ton témoignage me motive

  3. Super témoignage. J’ai été dyslexique et je sais à quel point c’est gênant. « Quand on veut, on peut » ! Bonne continuation : )

  4. Super article Maeva ! Je sais à quel point tu es courageuse (on se comprend…)
    Je vais commencer une thèse dès Septembre en Neuropsychologie et principalement sur les stratégies de lecture qu’utilisent les Dyslexiques Universitaires. Pour cela j’aurais besoin de participants dyslexiques étudiants à l’Université. N’hésitez pas à me répondre à l’adresse suivante : eddy.cavalli@hotmail.fr

    Merci et bon courage à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s