Conseils d’un psychologue (suite): Stages, Mémoire, Sélection M2 et Insertion pro !


Aujourd’hui, suite de la série des articles rédigés par un invité sur le blog, Joran Farnier, psychologue clinicien. Bonne lecture ! 

La réussite de ses études de psychologie c’est savoir gérer 3 choses : les partiels, les stages et le mémoire !

Mon premier article ciblait la réussite des partiels en psychologie. Aujourd’hui, je vais vous donner des conseils sur les deux autres aspects : les stages et la rédaction du mémoire. Mais aussi en bonus : la réussite du master 1, la sélection en Master 2 et l’insertion professionnelle !

77Conseils n°2 : les stages

On n’apprend pas à être psychologue simplement en suivant des cours de psychologie ! Le métier de psychologue requiert un savoir-être et un savoir-faire qu’on ne peut apprendre autre part que sur le terrain. C’est pourquoi je vous recommande d’accumuler un maximum de stages, de commencer le plus tôt possible et qu’ils soient autant diversifiés que possible.

L’idéal est d’avoir une expérience de stage la plus diversifiée possible pour 2 raisons :

  1. Cela vous aidera à mieux définir la population ou le type de structure avez lesquelles vous souhaitez travailler
  2. Cela vous permettra de postuler à plus d’offres d’emplois une fois que vous serez diplômé. D’après mes observations, la plupart des offres concernent les personnes âgées ou les personnes souffrant de handicaps. Pour faciliter votre insertion professionnelle, c’est bien d’avoir une expérience avec une de ces deux populations.

On vous reprochera rarement d’avoir effectué une diversité de stages, garder cependant une certaine ligne directrice en adéquation avec le master 2 qui vous intéresse et votre projet professionnel.

Vous pouvez commencer en L3 à faire des stages d’observations, même si ce n’est pas toujours facile d’en obtenir. Profitez surtout du Master 1 pour diversifier vos stages et accumuler un volume d’heure significatif. Enfin, spécialisez-vous en Master 2 dans un le stage qui correspond le plus à ce qui vous intéresse.

Ne sacrifiez par vos révisions de partiels au profit de vos stages, visez plutôt l’équilibre. Les deux jouent un rôle important dans la sélection en Master 2, et puis la pratique du clinicien doit être éclairée par les connaissances, même si c’est moins agréable de réviser que de mener des entretiens cliniques :).

Pour valider le titre de psychologue, il est nécessaire d’avoir accumulé 500 heures de stage en master (la somme des heures de stage en M1 et M2 doit être d’au moins 500). Après, chaque Master 2 possède ses propres critères de sélection sur le nombre d’heures de stage réalisées en Master 1. Renseignez-vous en début de Master 1 pour savoir combien d’heures de stages il vous faudra pour être admissible dans un maximum d’université.

Bon maintenant, parlons sérieusement, après avoir vu la stratégie globale, voyons la tactique optimale pour trouver des stages. On peut la résumer en 3 mots clefs :

  • ETRE EN AVANCE l’idéal est de commencer votre recherche de stage en mars-avril-mai de l’année précédente. Souvent les psychologues prennent le premier candidat qui postule si son profil semble correct. En s’y prenant tôt, vous aurez moins de compétition et plus de chance d’être pris directement pour le stage. Ça peut arriver que certains psychologues vous disent que c’est trop tôt pour les candidatures, persévérer en douceur en disant que vous ne souhaitez tout de même les rencontrer pour ne pas rater cette opportunité, ou bien demander leur dans combien de temps les recontacter. Dans tous les cas, votre candidature sera la première de la pile. Si vous y prenez en retard, vous trouverez quand même un stage, mais en y passant plus de temps et dans une structure plus éloignée de vos préférences et de votre secteur géographique.
  • ETRE ORGANISE: créer un fichier Excel ou Word avec la liste des lieux de stages, l’état d’avancement et les prochaines actions à effectuer (« Envoyer CV par mail », « Appeler le psychologue »…).
  • ETRE DETERMINE, savoir reformuler les échecs en pensées positives et pratiquer la méditation ou avoir un punching-ball : ça arrive d’appeler parfois 30 à 40 structures avant de trouver un stage potentiel. Ajustez vos attentes par rapport à la réalité du terrain, ça vous évitera d’être trop déçu ou découragé. Et quand vous aurez votre stage, faites-vous une faveur : fêtez ça dignement.

J’ai 2 autres conseils pratiques à vous donner (j’avoue les listes à puces je trouve ça très pratique…) :

  1. Appelez les structures plutôt que d’envoyer des courriers: en appelant, vous pourrez présélectionner les structures qui prennent des stagiaires, ça vous fera économiser du temps et de l’argent.
  2. Demander les coordonnées emails de préférence : ça revient moins cher que le courrier et c’est beaucoup plus rapide : vous verrez la différence sur 20 ou 30 courriers. Vous pouvez même demander un accusé de réception quand vous envoyez un email pour être certain que la personne l’ai bien reçu.

Voici maintenant la stratégie optimale pour trouver un stage :

  1. Lister les structures dans lesquelles vous souhaitez postuler en les classant par ordre d’intérêt
  2. Prenez une demi-journée pour appeler toutes les structures que vous avez listées en commençant par celles qui vous intéressent le plus. Demandez à parler au psychologue car c’est lui qui vous sélectionnera (même si le directeur aura son mot à dire), demandez-lui s’il prend des stagiaires et si oui, comment candidater. Si vous tombez sur la secrétaire, demandez la ligne directe du psychologue avec ses horaires de présence ou bien son adresse email.
  3. Envoyez votre CV et lettre de motivation personnalisée auprès des structures présélectionnées
  4. Faites une relance sous 10/15 jours si vous n’avez pas de réponse

imageConseils n°3 : Rédiger son mémoire

J’ai deux conseils à vous donner pour le mémoire :

  1. Faites un mémoire qui vous intéresse, ne prenez pas un sujet par défaut. Je pense qu’après 3 ans d’étude, on a nos propres questionnements ou des hypothèses personnelles sur certains domaines de la psychologie. Le mémoire c’est l’opportunité de trouver des réponses à ces questions ou de tester vos hypothèses. Si vous êtes passionné par votre sujet, vous vous investirez plus dedans et vous aurez plus de satisfaction personnelle que de faire passer 200 questionnaires pour votre enseignant-chercheur.
  2. Sélectionner bien votre maître de mémoire: prenez un enseignant à la fois sympathique et investi, qui partage votre approche théorique et qui connaît si possible votre problématique. Demandez aux étudiants des années suivantes des retours sur les différents enseignants, sur leur capacité d’encadrement et sur la fermeté de leur notation. Demandez aussi à votre encadrant de vous fournir des exemples de mémoire déjà corrigés pour avoir un modèle de ce qu’il attend et voir les erreurs à éviter.

7750690290_des-eleves-decouvrent-les-resultats-du-baccalaureatConseils n°4 : Réussir son Master 1 et passer la sélection du Master 2

La réussite de votre Master 1 dépend de vos stages, de vos notes et de votre mémoire. Avec les conseils donnés précédemment, vous devriez gérer ces trois facteurs comme un(e) chef !

Maintenant, voyons comment optimiser vos chances pour la sélection en Master 2.

Tout d’abord, l’idéal est de postuler dans un maximum d’universités. Renseignez-vous en avance sur les critères d’admission pour chaque université (le nombre d’heures de stage, les dates limites de candidatures etc…) pour mettre toutes les chances de votre côté.

Ce qui compte c’est surtout d’avoir :

  • Un profil équilibré (entre les notes, les stages et le mémoire)
  • Une cohérence entre votre projet professionnel et le master 2 choisi, le sujet de votre mémoire et le stage principal réalisé en Master 1.
  • De la maturité et de la réflexion clinique : cela passe par un niveau de réflexion sur ce qui vous motive à être psychologue, sur la représentation de votre identité professionnelle, de votre positionnement etc… Tentez d’être le plus sincère lors des entretiens de sélection, si vous ne savez pas répondre à une question, il est préférable d’admettre simplement votre ignorance, quitte à revenir dessus plus tard dans l’entretien, plutôt que de sortir à tout prix une réponse idiote (Oui, ça nous est tous arrivé !). Pour mettre en avant votre capacité de réflexion, n’hésitez pas à raconter un cas clinique ou une anecdote qui mette en avant votre raisonnement clinique (ça m’a sauvé lors de mon entretien de sélection en M2).

unnamedConseils n°5 : Réussir son insertion professionnelle

Une fois que vous êtes diplômé, je vous prescris de vraies vacances pour fêter la fin de vos études avant de vous caser dans un travail ! Voici mes conseils pour l’insertion professionnelle qui vous serviront à votre retour de vacances :

  1. Consultez régulièrement les offres publiées sur Pôle-Emploi et sur le forum de la Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie
  2. Les offres d’emplois se font souvent en interne : donnez des nouvelles à vos anciens maîtres de stages et demandez-leur s’ils ne sont pas au courant d’offres d’emplois dans la région.
  3. Postulez dans plus de structures : ne vous limitez pas à un seul type d’établissement , n’oubliez pas que vous êtes psychologue clinicien avant d’être spécialisé dans un domaine en particulier.
  4. Postulez dans plus de villes : si vous êtes mobile, vous trouverez plus rapidement.

Contacter Joran FARNIER, psychologue psychothérapeute sur Grenoble

Vous pouvez me contacter par l’intermédiaire de mon site web, Psychothérapeute Grenoble ou bien en déposant un commentaire sur cet article.

Publicités

17 réflexions au sujet de « Conseils d’un psychologue (suite): Stages, Mémoire, Sélection M2 et Insertion pro ! »

  1. Voilà de très bons conseils !!
    Surtout en ce qui concerne les stages, ça m’épate toujours quand je vois des étudiants envoyer des lettres de motivation et cv partout sans savoir si le psy prend des stagiaires, alors qu’un simple coup de téléphone nous fait gagner énormément de temps.

    Pour le sujet de mémoire, par contre ça dépend des universités ! Souvent, le mémoire doit être en lien avec le stage, donc ça réduit le nombre de sujets, mais au final, je trouve ça plus formateur. Ça nous permet d’élargir nos centres d’intérêts et de recherche ! Car un sujet qui nous passionne de prime abord peut se révéler décevant par la suite …

    Toujours garder l’esprit bien ouvert, et surtout ne pas oublier en stage, que nous avons des personnes en souffrance face à nous, et non pas des cas cliniques pour notre mémoire !

  2. Je tiens juste à préciser qu’à présent, les stages non-obligatoires sont interdits! Ces conseils sont très précieux et véridiques, mais malheureusement inapplicables..

    • Bonjour Maya,
      Merci pour votre retour. Je ne suis plus étudiant, mais je reste sceptique face à cette information. D’où la tirez vous? Avez-vous connaissance d’un article de loi qui va dans ce sens ?
      Certaines universités n’acceptent pas les stages en L3, d’autres le facilitent avec des UE optionnelles. A quelle université & en quelle année êtes-vous?
      Quoi qu’il en soit, si cette information est vérifiée, cela empêcherait simplement de réaliser des stages en L3, mais n’impacterait pas la possibilité de réaliser plusieurs stages en M1. Donc ça rendrait inapplicable uniquement le conseil de faire des stages d’observations en L3, personnellement j’ai commencé en M1. Enfin, il reste évidemment la possibilité de faire du bénévolat dans des structures sociales ou humanitaires.

      • Je suis à Bordeaux 2, j’ai donc un stage obligatoire de 250h en L3 et un autre de 250h également en M1.
        J’ai demandé à en faire un de « découverte » car je viens de finir ma L1. En gros, de ce que j’ai compris, certaines entreprises n’engageaient plus, mais prenaient de nombreux stagiaires (pour les payer moins), donc des gens qui avaient finis leur cursus étaient obligés de faire des inscriptions en fac, juste pour avoir un très faible salaire. Donc pour mettre fin à ça, les stages facultatifs (c’est-à-dire, en psychologie, autre que les deux que j’ai cité) sont interdits !
        Si vous voulez un peu plus de renseignements, j’ai trouvé ça : http://www.legavox.fr/blog/corentin-kerhuel/stages-facultatifs-1326.htm#.VZJsE0Y-7IU
        Mais en effet il reste le bénévolat !

    • Bonjour,

      L’article date quand même de 2009… Je suppose que la pertinence de l’article est à croiser avec les événements qu’une telle annonce a dû susciter (manifestations étudiantes, mouvements d’opposition divers etc.) qui ont peut-être fait évoluer le cadre juridique stipulé dans l’article que vous apportez.
      Qu’en est-il aujourd’hui ? Je n’en sais rien sur le plan législatif. Dans la pratique en tout cas, il y a toujours des stages « volontaires » ou « non obligatoires » (selon les facs).
      Pour ma part, j’ai effectué un stage volontaire (donc non obligatoire) cette année pendant mon M1 (2015-2016 donc) et je suis clairement loin d’être le seul compte tenu du nombre de camarades qui ont fait de même.

      • Bonjour, concernant les stages non obligatoires, il faut voir avec la faculté. Je sais que le bureau des stages de ma faculté (Paris 7) refusait les stages complémentaires pendant l’été avant la L3. J’ai pu en faire un pendant l’été entre mon M1 et mon M2.
        Mais il est vrai que d’un point de vue législatif, il peut être très dangereux de faire un stage sans convention de stage signée… Peut-être y a-t-il d’autres moyens de remplir des conventions de stage, mais je ne les connais pas !
        Il reste en effet le bénévolat, à ne pas négliger car cela peut jouer dans nos candidatures de stage.

    • Il est tout à fait possible de réaliser des stages dits « optionnels » sous couvention avec la fac d’origine (peut-être que cela dépend des facs mais d’un point de vue législatif, si l’une le fait alors les autres ne peuvent pas dire non !).
      En tout cas, à Rennes et à Grenoble c’est tout à fait possible.

  3. Bonjour,

    Futur étudiante en L3 de psycho, j’ai un entretien pour un stage dans une crèche et je stresse énormément car je ne sais pas du tout comment l’entretien se déroulera. Auriez vous une idée des questions que la psychologue me posera ? Avez vous des conseils à me donner afin de réussir au mieux mon entretien ?

  4. Bonjour, et merci pour cet article.

    Voici ma situation: diplômée de M2 Recherche en psychologie clinique, je dispose d’un an, selon la réglementation en vigueur, pour valider mon titre de psychologue, tout en continuant mon doctorat en psychologie.
    Pour ceci, je me suis « dépêchée » de valider mes 500h de stage pro, et de soutenir celui-ci. Seulement, ma garante de stage, avec qui je ne me suis pas entendue, et qui ne m’a que très peu observée au travail, est intervenue lors de la délibération du jury en s’opposant à ce que j’obtienne mon titre.

    Malgré l’argumentation très subjective de ma garante, le reste du jury, ne m’ayant jamais vue sur le terrain, n’a pu contester sa décision, puisque l’attestation doit être signée par les trois membres du jury.
    Je ne peux pas refaire de stage, puisque j’ai validé mon Master 2 Recherche.
    Je me retrouve donc entre le diplôme et le doctorat, avec 500h de stage professionnel sans être psychologue.
    Que me conseilleriez-vous dans cette situation ? Qui contacter pour obtenir justice, ou pour que l’on évalue à nouveau mon aptitude ?
    Le concours de psychologue territorial est-il accessible dans ces conditions ?

    En espérant que ce long message ne vous ait pas ennuyée, je suis ouverte à tout conseil de votre part. (J’ai déjà contacté le SNP et le directeur de mon UFR, qui affirment que l’on ne peut pas contester cette décision du jury).

    Bien cordialement

  5. Bonjour je suis une élève de la Belgique. j’aimerais faire mes études universitaires en psychologie à Paris mais le système belge est différent, et je ne sais pas quoi faire, si je dois aller m’inscrire maintenant ou attendre jusqu’à la fin de l’année.

  6. Bonjour à tous,
    Pour reprendre le commentaire de Maya, bien heureusement, non, les stages optionnels ne sont pas interdits et sont, dans certaines facs, vivement conseillés!! Ils nous permettent de gagner de l’expérience, et d’étoffer notre C.V. A Rennes, par exemple, ils en tiennent compte lors des sélections pour le M2.

  7. Bonjour à tous.
    Je suis étudiant en 3ème année de licence au Bénin et je suis à la recherche d’un sujet de stage qui pourra bien me permettre de faire des recherches et d’avoir plusieurs expériences au cours de mon stage.
    Merci et en attente de vous lire.

    • Bonjour à tous.
      Je suis étudiant en 3ème année de licence en psychologie clinique au Bénin et je suis à la recherche d’un sujet de stage qui pourra bien me permettre de faire des recherches et d’avoir plusieurs expériences au cours de mon stage.
      Merci et en attente de vous lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s