Si tu ne respectes jamais tes plannings de révisions …

keep-calm-and-set-your-goals-4Cet article s’adresse à tous ceux qui n’arrivent pas à gérer leur temps, à respecter leur planning (qu’ils ont mis des heures à concevoir !) ou qui ne trouvent plus de sens à ce qu’ils font !

J’ai pu remarquer que beaucoup d’étudiants établissent des emplois du temps de révisions qu’ils ne tiennent pas. Ils passent du temps à y penser, à le faire, mais au final, ces plannings sont souvent irréalistes, perfectionnistes et assez ennuyeux…

Voici une méthode que j’ai pu tester et approuver ! Lire la suite

Publicités

Bien commencer son année universitaire : 6 conseils pour optimiser son semestre!

stagiaireLe plus souvent la rentrée est synonyme de bonnes résolutions, de stress et de nouvelles expériences!

Quelques conseils et idées pour démarrer ce nouveau semestre du bon pied! A la fin de l’article, retrouvez des modèles pour vous organiser de façon plus ludique. Lire la suite

L’examen neuropsychologique: comment se déroule le bilan ?

RTEmagicP_bd455ac8f0Article écrit par Jérémy, étudiant en 3ème année de psychologie. Merci à lui !

« N’allez pas consulter les dieux pour découvrir par la divination l’âme dirigeante, mais instruisez-vous auprès d’un anatomiste. » Galien. Lire la suite

Je révise au dernier moment, comment faire ? (Update)

planning_revisionsOn se l’avoue, réviser une matière (ou plus!) au dernier moment, par manque de temps ou de motivation, ça peut arriver à tout le monde! Pas de panique, rien n’est perdu! Je ne vous promets pas un miracle, juste des petites astuces pour se sortir au mieux de cette impasse.   Lire la suite

Le bilan psychologique (plan d’un compte-rendu psy)

bilan-psychologiqueVoici un plan type de la rédaction d’un compte-rendu psychologique :

Avant tout de chose, notez …

  1. Qui, quand et où a été fait l’examen psychologique ?
  2. A la demande de qui ? Avec quel objectif ? 
  3. Liste des tests utilisés

Le compte-rendu en lui-même …

  • Les résultats aux tests évaluant le fonctionnement intellectuel :

–  Souvent le QI : explication brève et simple du QI verbal et du QI performance.  Situer l’enfant ou l’adulte selon les normes. (Si vous souhaitez un article sur le QI et comment l’évaluer et en faire un compte-rendu, dites-le en commentaire !)

  • Les résultats aux tests évaluant les troubles psychopathologiques : par exemple à la SCL-90, à la BDI-13, à la STAI. 

Les tests à utiliser sont à choisir en fonction de la demande et de l’entretien ayant précédé l’évaluation. On présente les résultats en se référant toujours aux normes. On précise bien qu’il s’agit d’une auto-évaluation lorsque c’est le cas !

Ex : A l’échelle BDI 13, qui évalue l’intensité d’une dépression, Monsieur G. obtient des scores élevés, il semble alors présenter une dépression sévère et l’on peut noter un risque suicidaire élevé à l’item évaluant ce dernier.

  •  Les résultats concernant la personnalité :

–          Evaluation de la personnalité: Exemple avec le NEOP-I-R (évaluation des domaines, puis des facettes)

–          Evaluation des troubles de la personnalité, on retrouve le SCID II/ le SIDP IV : il faut alors faire un entretien semi-structuré avec le patient.

–          Les tests projectifs comme le test de Rorschach et le TAT demandent une véritable formation universitaire afin d’en tirer des conclusions. Plusieurs méthodes existent pour les interpréter. Pour le test de Rorschach, il existe, par exemple, la méthode Exner  ou la méthode Chabert.

  • La conclusion :

Elle permet de faire une synthèse de tous les éléments, de repérer des éléments importants (risque suicidaire par ex). Le bilan psychologique permet également d’émettre des hypothèses concernant le diagnostic et de proposer une indication thérapeutique.

A noter : il est toujours important de savoir A QUI vous allez communiquer ce compte-rendu : à un psychiatre ? Un psychologue ? Un patient ? Vous devrez absolument adapter votre vocabulaire en fonction de la personne !

Si vous souhaitez plus de détails sur un des points cités, n’hésitez pas à me le signaler en commentaires ! J’ai été très vite sur chaque point, il s’agit évidemment d’un plan et d’une fiche synthétique! La passation d’un bilan psychologique demande une véritable formation. 

Comment réviser pendant les vacances de Noël ?

cadeaux-noelÇa y est! Les vacances de fin d’année arrivent! Après un premier semestre souvent fatigant, comment s’organiser pour concilier révisions et fêtes de fin d’année ?  Lire la suite

Tu n’aimes pas faire des fiches ? Utilise la « Mind Map » !

Je n’ai jamais utilisé cette technique, mais des étudiants m’en ont parlé ! Si vous n’aimez pas faire des fiches, la Mind Map peut être une bonne alternative !

  • En quoi consiste la méthode du Mind Mapping  (T. Buzan)? 

 » Cette méthode est reconnue par les artistes et le milieu de l’éducation comme un outil très pertinent pour aider à la réflexion et à l’apprentissage. De fait, le processus de réalisation d’une Mind Map permet de générer des idées, réaliser un brainstorming, prendre des notes, mémoriser, faire un synthèse, planifier, décider, communiquer, animer une réunion, présenter un contenu, un projet ou un rapport. »

  • Les règles du Mind Mapping
  1. Commencez par tracer au centre d’une page horizontale de format A4 un dessin dans lequel vous inscrivez le sujet de votre réflexion. Utilisez couleur et relief pour stimuler votre imagination.
  2. Notez ensuite vos idées comme elles vous viennent sur des branches rayonnant à partir du centre. Vous vous surprendrez à sauter d’une branche à l’autre – car c’est ainsi que notre cerveau fonctionne – et vous serez étonné de la richesse de votre inspiration.
  3. Tracez des flèches pour mettre en lumière les relations entre idées.
  4. Utilisez des mots clés, plus évocateurs, plus « forts » et plus mémorisables.
  5. Limitez la longueur des branches à celle des mots. Ecrivez lisiblement et horizontalement. Vous satisfaites ainsi le goût de votre cerveau gauche pour l’ordre et la méthode.
  6. Hiérarchisez, numérotez, utilisez des nuages pour faire des regroupements.
  7. Notre inspiration fonctionne par poussées : mettez à profit les temps morts pour employer abondamment images et couleurs et varier votre écriture. Votre imagination s’en trouvera stimulée.
  8. Développez des codes personnels. Constituez-vous une bibliothèque d’images.

  • Personnellement …

Je trouve que cette méthode peut être utile pour les personnes créatives, qui aiment organiser leurs cours différemment. J’ai l’impression que cette méthode est davantage réalisable pour faire ses fiches plutôt que pour prendre ses cours. 

Cette méthode peut aussi être utile pour organiser votre pensée dans tout autre domaine ! 

En complément: Pour comprendre concrètement cette méthode, je vous mets ce lien qui donne (page2) un exemple concret et basique, qui permet de mieux visualiser le mind mapping => Apprendreaapprendre.com 

Source : Creativite.net ; Mindmapping.fr